Réchauffement climatique, extinctions d’espèces, pollutions irréversibles et même effondrement de notre société !​

Vivre d’amour et d’eau fraîche dit l’expression ?....

Le libéralisme, l’industrialisation et la mondialisation sont à l’origine de problèmes d’une ampleur sans précédents qui menacent – la beauté de - la vie sur Terre.

 

Mais comment !??

Comment inspirer la vision d'un monde équitable et durable aux plus jeunes ?

Comment faire pour créer les conditions d'un retour massif à nos campagne ?

Comment retrouver notre sensibilité envers le vivant ?

 

Il nous faut parler du métier de paysan (celui qui prend soin du pays), d'artisan ou de guérisseur et les revaloriser ! Qui peut espérer plus beau métier que de nourrir son prochain, traviller la matière ou soigner ? Ces dernières décennies, ces professions ont été grandement malmenées par une doctrine qui ne veut connaitre de limites, imaginant que tout se régule par soi-même (néo-libéralisme). Il est pourtant évident  que nous vivons sur une planète finie et sommes tous interdépendants. Il nous faut à présent retrouver ce lien avec le sol, avec la terre, avec nous-mêmes ! Et surtout ne pas perdre cet héritage que constitue le vivier de connaissances populaires rurales - et les habitudes de vie simples et sobres – qui sombrent dans l’oubli !

feuilles de fougère

Même si nous ne nous en sentons pas toujours responsables,

il nous faut (re)agir au plus vite pour préserver le vivant. Il nous faut nous surpasser pour proposer des idées nouvelles qui nous permettront de restaurer nos écosystèmes et vivre en harmonie avec nos semblables et notre environnement.

 

L’humanité doit réapprendre à vivre avec – et se considérer comme faisant partie de - la nature. Pour être plus autonomes et résilients, il nous faut réapprendre des savoir-faire, des savoir-vivre et retrouver le sens de l'entraide. Assez de la compétition à outrance ! D’une société sans foi ni loi ! Il nous faut retrouver nos racines !

 
 

Le grand départ à eu lieu

le 23 mars 2019,

depuis Aix en Provence

en commençant par la France, la Suisse et l'Allemagne.

Nous ne nous sommes pas limités dans le temps afin de nous investir pleinement. En 2019, nous avons fait plus de 8000 kms à vélo, en passant par une cinquantaine de lieux !

 

Pour suivre notre itinéraire, vous pouvez consulter la page : 

ou lire nos articles, à la page : 

Dessins robin - Pangolins.jpg

Pour tenter de limiter le phénomène,

 

Nous, deux amis d'université, Clarence et Vincent, avons décidé de partir sur les voies cyclables européennes et de réaliser un voyage à vélo pour aller à la rencontre de modes de vie durables. Nous nous sommes mobilisés en créant l’association CycleHope.

 

Fraîchement diplômés de masters en écoconstruction et écologie, nous sommes partis réaliser un véritable travail de recherche autour de la permaculture en prenant le temps, le temps de l’observation, le temps de la rencontre.

 

Nous travaillerons dans des chantiers participatifs et des fermes agroécologiques, visiterons des écovillages et des écoquartiers, interviewerons nombre d’acteurs de la transition écologique, etc. pour partager ces connaissances qui leur confèrent autonomie, résilience et liberté…

©2018 by Clarence & Vincent
CycleHope project