• CycleHope

"Le Moulin", un habitat groupé de 9 familles

Mis à jour : 13 sept 2019

Connaissez vous les habitats groupés ? Alternative à la solitude des maisons individuelles, ces habitats regroupent différentes familles qui décident de vivre en collectif, en partageant certaines activités, tâches, outils, services, etc. 🤝


Nous avons été accueilli au collectif Le Moulin situé à Saint-Lattier le 2 avril 2019 grâce au réseau Warmshower, un réseau d'accueil de cyclistes entre particuliers. Depuis 2015, c'est 18 personnes, dont 9 adultes et 9 enfants qui ont décidé de racheter un lieu a rénover. Ensemble, ils ont trouvé leur bonheur dans un ancien moulin à retaper avec 150 000€/famille en poche, achat du lieu et travaux inclus. Ils ont rénové l'ensemble grâce au réseau Twiza qui leur a permis d'organiser des chantiers participatifs et de réduire leur dépenses.

Ils partagent aujourd'hui une chaudière à granulés (facture de 200€/an par famille, 2 fois moins que le moyenne), un système de phytoépuration qui épure leur eaux grises, un espace de débat/discussion/jeu pour les enfants, des salles communes, des repas, etc.

Il ont collectivement créé un panneau solaire thermique avec le Low-tech lab à partir de vieux frigos dont ils ont récupéré le système de refroidissement, produisent leur propre biocarburant à base d'huile de friture, entretiennent un poulailler et sont en train de créer une serre à base de menuiseries récupérées.


Cet habitat groupé est un lieu rare car la plupart ont du mal à perdurer en France à cause du "facteur humain" : 8% seulement tiennent plus de 3 ans ! Mais celui-ci tient le coup ! 👏

Comment ? Grâce à une forte implication des habitants dans une gouvernance partagée, de nombreuses réunions internes et des ateliers pour s’entraîner à la communication non violente (CNV). Ils se réunissent régulièrement (plus ou moins une fois par semaine selon le besoin) et décident au consentement (voir aussi cercles restauratifs) c'est à dire non pas à la majorité ni au consensus, mais dans un entre-deux où tout le monde s'est senti écouté et n'a plus d'objection franche avec la décision du groupe. Un travail qui demande détermination qui porte ses fruits ! Ils se sont aussi engagés à se libérer un jour de "chantier participatif" par mois et se proposent régulièrement des ateliers divers (bien-être, méditation, communication, etc.) dans la salle de repos/salle commune.


Un exemple à suivre ? Nous en sommes convaincus ! Notre passage au moulin nous a appris que tout projet se verra mis en difficulté si l'approche individuelle, collective et sociétale de chacun n'est pas partagée et considérée à 100% par le groupe. Les communs que nous partageons nous permettent de devenir plus indépendant, autonomes et résilients face à notre environnement si nous prenons le temps d'établir des règles précises et comprises par tous au sein du groupe. Nous devons trouver l'équilibre en liberté et (inter)dépendance consciente à l'autre.


Pour développer le sujet de la prise de décision collective, nous vous invitons à vous référer à ces ouvrages :

- La révolution holacracy de Brian J. Robertson,

- Reinventing organizations de Frédéric Laloux,

- Les mots sont des fenêtres (initiation à la communication non violente) de Marshall B. Rosenberg,

- L'intelligence du cœur d'Isabelle Filliozat,

- Le travail du commun de Nicolas Le Strat.


Merci à Karine et Stéphane pour leur accueil et leurs conseils !

Longue vie à ce beau projet pionnier en terme d'entraide !!


Vincent et Clarence de CycleHope

80 vues

Clarence +33672523707

Vincent +33682353440

©2018 by Clarence & Vincent
CycleHope project