Démarche et philosophie

Nous croyons que l’avenir est grandement conditionné par la politique qui érige les règles de nos sociétés ainsi que par nos habitudes quotidiennes. Nous n’avons que peu d’emprise sur ce premier facteur donc nous avons décidé d’agir sur le second.

Ainsi, la genèse de notre projet s'est traduite en questionnements :

Comment participer le plus activement possible au changement ?

De quoi le monde a besoin pour élever son niveau de conscience et vivre en harmonie avec son environnement ?

Quels sont nos atouts, nos faiblesses, et les moyens dont nous disposons pour agir ?

Pour cela nous avons réalisé un état des lieux des problématiques actuelles et fais des recherches pour rendre l'ensemble de nos pensées plus cohérentes. Notre investissement personnel ainsi que nos études et emplois passés nous ont facilité la tâche. 

 

Nous nous sommes cependant retrouvé face à une multitude de problématiques :

Comment évincer le capitalisme et la compétition de notre société ?

Comment réduire notre dépendance aux énergies fossiles ?

Comment dépolluer notre planète ?

Comment faire face à l’effondrement annoncé de notre société ?

Nous croyons qu’une grande partie des réponses à ces questions résident dans notre degré de conscience et de connaissance du monde, dans notre capacité à être autonome dans notre vie individuelle et collective, et enfin à nous rassembler et à nous entraider.

"Ce qui fait « tenir » le système actuel (et toute société humaine en général), ce sont les « récits », les « fictions », par quoi il faut entendre les croyances collectives (majoritaires), représentations ou valeurs partagées." .

Y. N. Harari, Sapiens

 
 

Les défis planétaires auxquels nous allons devoir faire face nous montrent qu’unis, nous sommes moins vulnérables et plus résilients. Aussi, de nombreux auteurs et philosophes tentent de remettre sur le devant de la scène des notions aussi démodées telles que l'empathie, l'altruisme ou la bienveillance pour contrecarrer la mythique "loi du plus fort". Une autre  loi de la jungle, moins plébiscitée, a le vent en poupe : l'entraide. L'observation récente accrue des espèce et des écosystèmes a mis en évidence que l'entraide et la coopération étaient bien plus présentes dans la nature que nous le pensions (Pablo Servigne, l'Entraide). La rencontre des sciences de l'environnement et des sciences sociales ont donné naissance à un mouvement qui tire ses origines de ce constat : le convivialisme.

 

Ainsi, aller vers un monde plus durable ne passerait pas par la technologie mais par le rassemblement, par la création d'un climat de confiance collectif qui nous permettrait de créer un avenir désirable ! Car c'est une certitude : une autre histoire est possible !

 

A nous de l'écrire...

La philosophie de CycleHope est donc celle de croire que les défis de demain ne peuvent être résolus que si chacun fait sa part mais pas forcément individuellement. Chacun doit fraternellement aider son voisin pour que nous reconstruisions collectivement une société plus juste, équitable, qui nous permette à tous de vivre dignement. Elle ne doit pas être à nouveau l'affaire d'une élite soi-disant bien-pensante mais celle de tous. Aussi, chacun doit participer à l'émancipation de la conscience d'autrui.

"L'avenir est dans le génie de la simplicité, le pouvoir de la créativité et l'élégance de la sobriété. La juste mesure est source de vertu et d'harmonie." L'Ethique des Colibris

CycleHope a été fondé dans l'optique de créer du lien, de donner de l'espoir et de partager cette connaissance qui participera à l'insurrection collective des consciences (Pierre Rabhi).

©2018 by Clarence & Vincent
CycleHope project